Vivre mieux

« Le bonheur est pour les imbéciles », André Malraux.

Nous sommes dans une nouvelle ère : l’anthopocène. Ce terme géologique détermine l’époque qui débute quand l’activité humaine a un impact sur la géologie globale.

La crise perpetuelle dans laquelle le néo-libéralisme nous a projeté depuis les année 1980, vient créer un contre poid sur l’indice relatif de bonheur que la technologie devait améliorer.  Si, dans le rapport de 2017 du « World Happines report », commandé par l’ONU, on place a Canada en 7e place du palmares, je me pose la question: sommes nous plus heureux qu’avant?Cette réflextion sera classée en 5 catégories:

  1. Vérité et Réconciliation
  2. Résilience
  3. Collapsologie
  4. Système de santé
  5. Médecine alternative