Patrimoine immatériel

« Le patrimoine est l’utopie du XXIe siècle », Laurier Turgeon, Chaire de recherche en histoire et en ethnologie, Université Laval. 

« Ça réunit les gens, ça donne espoir en l’avenir, ça recoupe d’importants enjeux de développement durable, de cohésion sociale et de diversité culturelle », note monsieur Turgeon (Le Devoir, 1 décembre 2016)

C’est en 2006 que la Convention sur le patrimoine immatériel entre en vigueur. Le Canada n’a toujours pas signé la-dite convention. En jouant les « seconds violons », le Canada rate une opportunité non seulement de briller à l’international mais aussi de profiter du momentum pour créer des liens fondamentaux avec les premières nations et les autres communautés culturelles.

Comprenant les pratiques, les expressions, les connaissances et savoir-faire reconnus par les communautés, les groupes ou les individus comme patrimoine, ce patrimoine est transmis de générations en générations et recréé en permanance. À la différence du patrimoine culturel, ces pratiques contribuent au respect de la diversité et à la promotion de la créativité humaine.

117 pays ont signé la convention et regroupent 470 éléments en 2017. La liste du patrimoine immatériel nécessitant une sauvegarde urgente comporte 52 éléments correspondant à 28 pays. Le Registre de bonnes pratiques de sauvegarde comporte 19 éléments correspondant à 15 pays, tandis que la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité comprte 399 éléments correspondant à 112 pays. 57 éléments correspondant à 32 pays sont des éléments potentiellement reliés à des sites du patrimoine mondial.

Nous nous attarderons ici à quelques unes de ces pratiques que nous classerons parmis les catégories suivantes:

1- Les arts de la marionnettes

2- Les arts de la table

3- Les arts de la paroles

4- Les musiques et danses traditionnelles

5- Les métiers d’art

Par nos critiques et analyses, nous espérons définir des balises pour bien identifier notre patrimoine vivant. En décrivant ces pratiques, dans un premier temps, nous chercherons ensuite à identifier le patrimoine immatériel propre au communautés culturelles canadiennes.

Sources:

Critique et anayse de la liste du patrimoine immatériel nécessitant une sauvegarde urgente de l’UNESCO

Critique et analyse du régistre de bonnes pratiques de sauvegarde du patrimoine immatériel de l’UNESCO

https://www.ledevoir.com/culture/485970/clalonde-patrimoine

https://www.ledevoir.com/culture/526068/etat-des-lieu-du-patrimoine

http://www.sciencepresse.qc.ca/actualite/2016/04/13/lethnologie-quebecoise-peril

http://www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca