À propos

English here

Jean-François St-Arnault est humaniste.

Diplômé de l’École Supérieure de théâtre de l’UQAM (2010) en arts dramatiques, de York University (2020) en traduction, Jean-François St-Arnault (JFSTA). Sa passion pour les arts de la marionnette l’a mené à porter plusieurs chapeaux. Journaliste, éducateur, metteur en scène, critique, travailleur culturel ou consultant, c’est à travers plusieurs angles qu’il a développé son propre cheminement.

La courte

Il fonde le Petit Théâtre International (1999-2014), à Trois-Rivières. Au cours des ces années, il présente ses créations pour le corporatif, les écoles, les camps de jour ou les festivals. En concomitance, il dirige la Maison de la culture de l’UQAM et le Capteur de rêves à Montréal, de 1999 à 2003.

De 2004 à 2011, il travaille avec l’équipe du spectacle « Le Porteur / The Star Keeper » du Théâtre de l’Oeil et fait aussi partie de la distribution de la tournée américaine du spectacle « The Hobbit » du Théâtre sans fil en 2010-2011.

Son intérêt pour les nouveaux médias l’amène au poste de producteur à CUTV-Montréal, la télévision de l’Université Concordia lors du « Printemps Érable » en 2012-2013, période durant laquelle il couvre les manifestations étudiantes en « live streaming » et propose une web-série documentaire intitulée « Ma Ville en rose ».

C’est en 2014 qu’il entreprend, tel ses ancêtres voyageurs, une étude approfondie de « L’autre solitude canadienne ». Devant l’étendue de l’offre dans la grande région métropolitaine torontoise, il s’installe à Brampton, en Ontario.

C’est sur les abords du ruisseau Etobicoke que depuis, il veille à l’épanouissement et la pérénité des arts de la marionnette en multipliant ses actions auprès des communautés locales francophones, anglophones et hispanophones.

La moyenne

La longue



 

 

 



___________