Répertoire des contes de fées (5/6)

Répertoire des contes de fées (5/6)

(1/6) (2/6) (3/6) (4/6) (5/6) (6/6)

Hans Christian Andersen (1805-1875)
« Contes » (1835-1837)

Le Vilain Petit Canard

Les Habits neufs de l’empereur (ou : Les Habits neufs du Grand-Duc)

 

Le Stoïque Soldat de plomb (ou : L’Intrépide Soldat de plomb)

La Bergère et le Ramoneur (dont est tiré le dessin animé Le Roi et l’Oiseau de Paul Grimault et Jacques Prévert)

La Reine des neiges

La Princesse au petit pois (ou : La Princesse sur le pois, la princesse au pois, La Princesse sur un pois, ou encore, La Vraie Princesse)

Les Cygnes sauvages

La Malle volante (ou : Le Coffre volant )
La Petite Fille aux allumettes

La Petite Poucette

Une semaine du petit elfe Ferme-l’Œil par Vilhelm Pedersen
La Petite Sirène

Le Briquet dont l’adaptation en dessin animé date de 1946.
Grand Claus et Petit Claus
Le Crapaud
L’Heureuse Famille
La Grosse Aiguille
Les Fleurs de la petite Ida
Une semaine du petit elfe Ferme-l’Œil
Le Compagnon de voyage
Les Chaussons rouges
La Pâquerette
Le Rossignol et l’Empereur de Chine

 

Sophie Rostopchine, comtesse de Ségur (1799-1874)

« Nouveaux Contes de fées » (1856)

1858 : Les Malheurs de Sophie.
1858 : Les Petites Filles modèles ( la suite des Malheurs de Sophie)
1859 : Les Vacances ( la suite des Malheurs de Sophie)
1860 : Mémoires d’un âne (LSDE, à partir du 17 décembre 1859)
1861 : Pauvre Blaise (LSDE, à partir du 13 juillet 1861)
1862 : La Sœur de Gribouille (LSDE, à partir du 22 mars 1862)
1862 : Les Bons Enfants (LSDE, à partir du 13 août 1862)
1863 : Les Deux Nigauds (LSDE, à partir du 4 octobre 1862).
1863 : L’Auberge de l’Ange gardien (LSDE, à partir du 8 avril 1863).
1863 : Le Général Dourakine (LSDE, à partir du 14 novembre 1863).
1864 : François le bossu (LSDE, à partir du 4 mai 1864)
1865 : Un bon petit diable (LSDE, à partir du 14 décembre 1864).
1866 : Comédies et proverbes : recueil de nouvelles dont Les Caprices de Gizelle, Le Dîner de Mademoiselle Justine, On ne prend pas les mouches avec du vinaigre, Le Forçat, ou à tout péché miséricorde et Le Petit De Crac.
1865 : Jean qui grogne et Jean qui rit
1866 : La Fortune de Gaspard, un roman avec des accents balzaciens, contrairement aux autres romans de la comtesse de Ségur
1867 : Quel amour d’enfant !
1867 : Le Mauvais Génie
1868 : Le Chemineau, ultérieurement retitré Diloy le chemineau (11 avril)
1871 : Après la pluie, le beau temps

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *